photo de l'article : faut il méditer avec les enfants?

Interview : « Faut-il faire méditer les enfants ? »

La journaliste Julia Zimmerlich a fait un travail d’enquête très complet sur le sujet. Elle a assisté à un atelier que j’anime avec les enfants.

Extrait :

“Pendant la méditation, je les invite à retrouver cette ouverture et à élargir leur champ de vision.” Assis en tailleur, les mains posées sur les genoux et guidés par la voix de Clarisse, les petits, âgés de 6 à 11 ans, vont prendre le temps de sentir ce qui se passe dans leur corps, si leur esprit est calme ou agité, s’ils se sentent joyeux ou en colère, s’ils sont détendus ou s’ils ont mal quelque part, etc. “Y a rien à faire, juste on médite”, résume Simon, 6 ans, une fois la séance terminée. “Dès le début, je leur explique qu’on ne peut ni réussir ni rater une méditation”, poursuit Clarisse Gardet. “C’est un énorme soulagement, car ils ont l’habitude de toujours devoir rendre des comptes. C’est plus facile pour eux que pour les adultes de méditer, car les enfants sont naturellement “ouverts” et présents. Leurs contrariétés se cristallisent moins et ils ne moulinent pas des pensées. »À paraître ces jours-ci.