Father and Son autumn walk

La méditation, un art de vivre pour les adultes comme pour les enfants

Je co-anime un week-end thématique d’enseignement et de méditation à Genève  samedi 28 et dimanche 29 janvier 2017.

logo_EOM_QOrganisé par l’École occidentale de méditation, ce week-end sera l’occasion d’explorer deux visages de la pratique de la méditation : la Pleine présence (Mindfulness), qui nous apprend comment nous détendre dans notre être, et celle de l’Amour bienveillant, qui nous permet de toucher la bonté de notre propre coeur.

Sur la base de l’expérience que nous ferons de ces deux pratiques, nous verrons comment elles peuvent être transmises aux enfants.

Que vous soyez débutant ou que souhaitiez enrichir et revivifier votre pratique, que vous soyez parent ou non, ces journées s’adressent à vous.

Samedi 28 janvier 2017  – La méditation de Pleine présence (Mindfulness)

Le quotidien, pour les adultes comme pour les enfants, est souvent rempli de toutes sortes d’activités et nous jouissons, pour la plupart, de conditions où nous avons beaucoup à notre disposition. Mais malgré cette situation privilégiée, il y a comme une forme d’insatisfaction de fond que nous ne savons pas résoudre et qui nous fait rêver d’une vie différente, avec plus d’argent, plus de reconnaissance, plus de relations amicales, etc. Pris dans cette course, et malgré de petites réussites et des moments de plaisir, nous avons toujours ce sentiment de vide initial, d’insatisfaction, de découragement.

La méditation est un chemin qui nous apprend à travailler avec cette situation de base qui est la nôtre. Elle nous ouvre la possibilité de mieux comprendre ce qui nous arrive, à l’accueillir et à entrer en amitié profonde avec qui nous sommes véritablement. C’est un des paradoxes de la méditation : sans rien changer, elle change tout.

Dimanche 29 janvier 2017 – La pratique de l’Amour bienveillant

La bienveillance, sans toujours que nous nous en rendions compte, est ce qui manque le plus à nos existences. La tendresse et la douceur n’ont plus beaucoup de place dans un monde où sont valorisées une efficacité et une rentabilité qui nous coupent de notre cœur et nous isolent. Nous manquons de bienveillance envers nous-mêmes en cherchant à devenir autre que ce que nous sommes, et en nous culpabilisant de ne jamais être assez bons. Et nous manquons de bienveillance envers les autres et le monde parce que nous ne sentons plus le lien qui nous unit.

Pendant cette journée nous verrons que la bienveillance est bien plus qu’un sentiment, qu’elle peut s’apprendre et se développer, pour nous soulager et transformer nos vies grâce à des pratiques spécifiques.

Pour plus de renseignement ou pour vous inscrire : site de l’École