Sourire d'enfant

Méditer avec les enfants : ma première séance

Si vous souhaitez initier vos enfants à la méditation, la période de vacances est le moment idéal pour vous y mettre. Voici mes conseils et un exemple de séance guidée pour optimiser cette première expérience.

 

Pratiquer avec ses enfants est une expérience différente de celle dont on a l’habitude. En particulier, si l’on est familier de la méditation. Je vous conseille de présenter le plus clairement possible la pratique à l’enfant avant de l’expérimenter. La façon dont vous allez amener la méditation est déterminante. Voici quelques règles qui s’imposent :

– S’assurer que l’enfant soit d’accord pour participer. Il ne faut surtout pas le forcer au risque de le dégouter de la pratique.

– Éteindre son téléphone et éviter le risque de bruits intempestifs en coupant en plus des smartphones, TV, consoles de jeux, etc.

– Expliquer “qu’il n’y a rien à réussir, donc que l’on ne peut pas rater la méditation”. C’est sans doute le point le plus important car les enfants ont tendance à se mettre la pression dès qu’ils entreprennent quelque chose. Le simple fait de dire cette “formule magique” exprime la dimension bienveillante de la pratique et donne à l’enfant l’envie de l’expérimenter.

Une fois le cadre posé, il n’y a plus qu’à s’installer et se laisser guider, ensemble, par la séance. Pour les enfants, il est souvent difficile, surtout les premières fois, de rester immobile et de ne pas parler. Cela ne vous empêche pas de le faire, vous, et d’accepter la situation telle qu’elle est pendant quelques minutes, sans vous en agacer.

Astuce : pour compter les 3 minutes, vous pouvez vous servir d’un sablier.

Trois minutes sans rien faire

Installe-toi confortablement.
Bien assis, les jambes croisées si tu es sur un coussin, les pieds à plat sur le sol si tu es sur une chaise, le dos redressé, les mains posées à plat sur les cuisses.
Ta tête est droite, comme si tu portais une couronne sur la tête, en faisant en sorte qu’elle ne tombe pas.
Tu baisses le regard jusqu’au sol, en gardant les yeux ouverts et la tête droite.

Tes yeux ne bougent pas.
Ton corps ne bouge pas.
Tu te tais.
Tu profites du silence.
Il n’y a rien à faire ni à réussir.
Juste rester ensemble en silence et sans bouger.
Ce n’est pas forcément facile, mais essaye, fais du mieux que tu peux.

Tu vas rester comme ça trois minutes, sans rien faire, en profitant du silence.

 

Cet exercice de méditation est adapté du livre : Méditer avec les enfants.

A lire aussi

Exercice de relaxation pour s’endormir

Tout savoir sur la méditation pour les enfants

Méditation : quels bienfaits pour les enfants ?